bonsoirquelqu'un peut m'aider à répondre svpqu'est-ce que vous pensez de ce texte (opinion ou avis svp )svp●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●loane Teitiota, 37 ans, l'homme qui voulait être le premier réfugié climatique du monde Mardi 26 novembre 2013 Cet homme, habitant des Kiribati a réclamé le statut de réfugié climatique en Nouvelle-Zélande. Il n'a pas convaincu la Haute Cour d'Aucdand. Il devrait etre renvoyé vers son pays. La Haute Cour d'Auckland a refusé à loane Teitiota le statut de réfuglé climatique. Ralson invoquée ? Son cas n'est pas couvert par la Convention relative au statut des réfugiés. Le juge a notamment estimé que le prévenu ne sera confronté à aucun danger Imminent s'il retourne dans son le. « C'est un peu comme si vous mettlez des rats dans une cage et que vous plongiez la cage dans l'eau. C'est ainsi que l'avocat Michael Kidd décrit la sltuation des habitants des kiribati, un état formé de trois archipels perdus au mileu de l'océan Pacifique. (-) Cela fait six ans que loane Teltiota a rejoint les rivages de la Nouvelle-Zélande fuyant a la maladie, la violence » consécutives a l'effondrement des ressources en eau potable et à une agriculture en berne, l'eau salée de l'océan Pacifique pénétrant touļours plus avant dans les terres. « Il s'étalt retrouvé entrainé plusieurs fois dans des combats parce que sur ces terres il y a de plus en plus de gens et de molns en moins d'eau douce. Il est Impossible de faire pousser quol que ce soit. Il n'a pas plu depuls des mois et des mois et l'eau dans les nappes phréatiques ne se renouvelle pas , énumère Michael Kidd. Ajoutez a cela un système sanitaire Inexistant qui accroit la pollution des eaux. (-) Alors l'homme est parti loin de son ile avant d'étre rejoint par sa femme sur le sol néo-zélandals et d'y avoir trois enfants. Il y a trols ans, l se volt retirer son visa a sans qu'il ait commis aucune faute », assure l'avocat qui le représente depuis deux ans. Et tombe dans l'llégalité. Pour attribuer le drolt de rester sur son sol, la Haute cour de Justice d'Auckland range les gens en différentes catégories, explique Michael Kidd: « Aux homosexuels iranlens, elle peut dire "nous n'avons pas de preuves que vous avez été persécuté mais si l'on vous renvole ll y a de fortes chances que vous le soyez". C'est l'analogie que nous utilisons pour le cas de monsieur Teitiota, » Car s'il n'a pas encore été une victime directe du changement climatique, il le sera très vraisemblablement dans l'avenir. « Ses enfants pourralent mourir de gastro-entérite », décline l'avocat. La cour néo-zélandaise- devant laquelle loane Teitiota a comparu le 16 octobre-devrait rendre son verdict la semaine prochaine. Mals lavocat n'ests optimiste : « Il faudrait un miracle pour gagner. » Pourtant, a ll n'y a qu'un petit pas à franchir pour que ce statut soit accordé. La lol évolue dans ce sens en Nouvelle-Zélande, elle protège désormais les homosexuels, les femmes victimes de vlolences conjugales. Mals lls ne veulent pas créer un précédent », anticipe Michael Kidd. Car les 100 000 habitants de l'archipel des Kiribati affluent déjà en masse vers la Nouvelle-Zélande et l'Australle. Leur accorder le statut pourrait encourager leur exode. Une fuite que même les autorités des Kiribati ne souhaitent pas officiellement : ils ne soutiennent nl publiquement, ni financièrement la démarche judiclaire de leur ressortissant. « Trop fiers», pour Michael Kidd. Pourtant, a lls ont un programme d'adaptoatlon au changement climotique qui consiste en gros à dire à tout le monde de quitter l'archipel », ironise l'avocat, en référence à la politique de & migration avec dignité » Initiée par le président Anote Tong.●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●merci à ce qui m'aideront répondez au plus vite que possible svp​
Responda
Bonjour à tous J'ai un devoir sur espagnol niveau de seconde pour demain. Aidez moi s'il vous plaît Texte : Cuando estaba estudiando el último curso de bachillerato, un creciente terror se apoderó de mí. Tenía que tomar una decisión, quizá la más importante de mi vida y me sentía absolutamente incapaz de hacerlo. Después del colegio, ¿qué? La universidad, claro. Mis padres eran universitarios y no concebían otro destino para sus hijos.[....] Siempre me han maravillado aquellos de entre mis compañeros de colegio que desde el principio tenían claro qué querían ser en la vida. Por ejemplo, Mariano quería ser dentista a los ocho años, seguía deseando serlo a los catorce y en cuanto acabó el bachillerato ingresó de cabeza en la Facultad de Odontología. No obstante, lo cierto es que la mayor parte de mis compañeros de clase tampoco tenían ni idea acerca de lo que querían hacer en la vida. Sin embargo, de un modo u otro, iban poco a poco orientándose. “Mi padre es químico, - decían - así que estudiaré Ciencias Químicas”; o bien optaban por la informática porque les gustaban los videojuegos, o por la biología porque habían visto un documental de bichos en la tele, e incluso algunos seguían empeñados en ser policías, bomberos o astronautas. El caso es que todos acaban tomando una decisión. Questions : 1) ¿Qué piensas de los motivos de estos jóvenes? 4 expresiones de la opinión Yo pienso que ....... (parmi les expressions) estúpido / estupendo / malísimo / buenísimo / 2) ¿Qué sentimientos experimentas a la hora de elegis tu futuro y por qué?
Responda
bonjour.quelqu'un peut me dire le résumé de cette nouvelle en 5 lignes svp aidez moi. LUCIEN Claude Bourgeyx Lucien était douillettement recroquevillé sur lui-même. C'était une position qu'il lui plaisait de prendre. Il ne s'était jamais senti aussi détendu, heureux. Tout son corps était au repos et lui semblait léger. Une plume, un soupir, comme une inexistence. C'était comme s'il flottait dans l'air ou peut-être dans l'eau. Il n'avait absorbé aucune drogue, usé d'aucun artifice pour accéder à cette plénitude. Lucien était bien dans sa peau, heureux de vivre. Sans doute était-ce là un bonheur un peu égoiste. Une nuit, le malheureux fut réveillé par des douleurs épouvantables. sentit pris dans un étau, écrasé par le poids de quelque fatalité. Quel était ce mal qui lui fondait dessus ? Et pourquoi sur lui plutôt que sur un autre ? Quelle punition lui était infligée ? C'était comme si on l'écartelait. On brisait ses muscles à coups de bâton. « Je vais mourir », se dit-il. Il ferma les yeux et s'abandonna à la douleur. Il était incapable de résister à ce flot qui le submergeait ; un courant qui l'entraînait loin de ses rivages familiers. Il n'avait plus la force de bouger. C'était comme si un carcan l'emprisonnait de la tête aux pieds. Il se sentait attiré vers un inconnu qui l'efrayait déjà. Il lui sembla entendre une musique abyssale. Sa résistance faiblissait. Le néant l'attirait. Un sentiment de solitude l'envahit. Il était seul dans son épreuve. Personne ne pouvait l'aider. C'était en solitaire qu'il allait franchir le passage. Il ne pouvait en être autrement. Ses tempes battaient, sa tête était traversée d'ondes douloureuses. « C'est la fin », se dit-il encore. Il lui était impossible de faire un geste. Un moment, la douleur fut telle qu'il crut perdre la raison et soudain ce fut comme un déchirement en lui. Un éclair l'aveugla. Non, pas un éclair, une intense et durable lumière plus exactement. Un feu embrasa ses poumons. Il poussa un cri strident. Tout en l'attrapant par les pieds, la sage-femme dit : « C'est un garoon. » Lucien était né.et aussi vous pouvez me dire pour quoi c'est votre nouvelle préfere, sentiments face au texte ; suspense ; chute surprenante ou attendue?merci á ce qui m'aideront​
Responda

Helpful Social

Copyright © 2021 ELIBRARY.TIPS - All rights reserved.